G. Echappement

Tout d'abord, ... l'achat du pot d'échappement est incontournable (sauf si on souhaite le fabriquer soi-même!) et vaut son pesant d'or. Voici le détail de la douloureuse :

Echappement         1.189 eur
Catalysateur             590 eur
Joint                           16 eur

Soit un total de 1.795 eur pour ce beau pot d'échhappement... Gloups ... heureusement qu'il est beau.

Première constatation, les tubes sont soudés sur un collecteur unique avec les trous pour les boulons aux bons endroits, c'est beaucoup plus simple et moins risqué que ce que j'avais vu avant où les 4 tubes étaient indépendants et devaient chacun se connecter à la culasse. Ici, j'anticipe un placement sans histoire. Ce qui fut le cas à quelques petites exceptions près.

  • Un des trous de fixation dans le collecteur est trop fin pour le passage des boulons Ford (M8), il a fallu limer ce trou... ce qui dans de l'acier de 1 cm d'épaisseur m'a pris quasi une heure de limage !
  • Les soudure sont un peu baclées à l'intérieur des tubes et de grosses bulles de soudures sont visibles... Quand on sait que la facilité d'évacuation des gaz est proportionnelle avec la puissance du moteur et que la première chose que l'on fait lorsque l'on prépare un moteur est de travailler sur la culasse à l'admission et à l'échappement pour rendre le tout le plus "smooth" possible... un nouveau travail de limage s'impose
  

Placement du Collecteur : 

Découpage du support de capot 

Et le tout est placé



POINTS EN SUSPENS :

  1. Fixer le silencieux au collecteur : Un cauchemar !
  2. La partie de l'embout arrière du pot est mobile ?? Est-ce normal ? Allo John ??
    • La partie arrière est mobile et doit se fixer après montage avec un rivet ou une vis => Voir aussi le Manuel



Placement du silencieux

La réponse de John Kox est sans appel, cela doit rentrer et au besoin un petit peu de ponçage... Ponçage de quoi ?? Ah oui, j'oubliais, de la pate d'échappement Wurth est fournie avec l'échappement mais Jonh conseille de ne pas l'utiliser au cas où ... Bon à savoir !

En gros, il faut être 2 et pousser comme des boeufs. J'ai mis un peu de graisse dans le silencieux et sur les tubes afin de les faire coulisser plus facilement. 

1ere essai : 

  • On aligne les tubes 
  • On les fait rentrés un par un dans le silencieux
  • On pousse
  • On pousse
  • On gigote de haut en bas et de bas en haut 
  • et ... le résultat n'est pas mal ... Dis Paul, on est rentré de combien ?  Quoi ?! Aucune idée .... L'impression est bonne mais autant être certain. On retire donc l'échappement pour marquer la limite à atteindre si on rentre les tubes au max
2e essai :
  • On aligne les tubes 
  • On les fait rentrés un par un dans le silencieux
  • On pousse
  • On pousse
  • On pousse... nettement plus dur qu'au premier essai
  • On gigote de haut en bas et de bas en haut 
  • En tout on est rentré de 4 cm ce qui laisse 3 cm de vide mais IMPOSSIBLE de faire avancer plus.... Donc en reste là. De plus, cela à l'air super bien fixé. 
Pour info les tubes sont censés coulisser d'environ 7 cm.

  






Fixation de l'attache sur le chassis

TUYAU AVANT DE DEMARRER : LIRE LE MANUEL !!!! 

Après toutes les fois où j'ai dit que le manuel était inutile, j'ai pris la facheuse habitude de me lancer dans une tache sans même plus prendre la peine de lire ce fichu manuel... Ici cela m'aurait épargner 2-3 heures de travail inutile.... Voir explication ci-dessous

La patte de fixation est de l'acier (je pense...) épais de quasi 1 cm qui doit se fixer sur le dessous du chassis sur une feuille d'alu de 1mm d'épaisseur ?! John m'avait fourni une plaque d'alu de 3mm pour faire la plaque sandwich et je suis parti sur 2 plaque d'alu de 2-3mm en dessous et au dessus du chassis d'une dimension légèrement plus grande que la pate elle même. 

On positionne l'échappement pour marquer l'emplacement de la patte de fixation. Fixation prévue avec 3 boulons M10


RESULTAT : Décevant, cela bouge de trop et la tension est trop forte sur la plaque alu du chassis de 1mm => relecture du manuel pour se rendre compte que la plaque snadwich doit être rivetée sur les longerons en acier du chassis pour apporter la rigidité nécessaire. On démonte tout et on recommence.



 

Afin d'augmenter la rigidité de l'ensemble, je positionne un 4e boulon plus près du bord du chassis et j'ai découpé une partie du retour du panneau latéral afin d'éviter toute interférence entre la patte et la fibre de verre.

 

Maintenant que tout est en place, montage final du collecteur avec son joint 

 

Fixation de la patte finale

  

Fixation de la partie arrière mobile par une "self taping screw" 



Au départ, la sortie du pot me paraissait pointer un peu trop vers le haut mais une fois positionné de manière à se connecter à la pate de fixation, elle redevient horizontale ... Parfait pour moi !... Mais je ne comprends pas comment d'autres parviennent à avoir le tube pointant vers le bas ????????





Comments